[freebsd banner]

Sommaire

  1. 0633-03-16 (2007-11-23)
  2. 17/03/633
  3. 18/03/633

0633-03-16 (2007-11-23)

Passage 7+7 niv.

Tv: 156 Tm: 179

Les deux sorciers du soleil ont disparu, Sorok demande à Mess de l’aider à les retrouver.

On les retrouve dans une caverne, ils sont en train de regarder les fresques murales et de suivre les dessins avec leurs mains (en utilisant de la T) et ils disent qu’ils “comprennent” plus de choses.

Ils utilisent la magie du soleil et ils “ramènent” l’eau dans le vent et la font apparaitre. “nekfuda” est prononcé.

Je regarde Iadul, qui dort à moitié dans le sable.

Sorok demande comment ils ont trouvé la caverne. Ils ont trouvé Iadul par un pouvoir utilisé par Ked.

Emon peut transformer l’eau en lait et ça illumine une des fresques, ça indique qu’il y a une source tout près.

Dessins : successeur, opposé, complémentaire

flèche avec empennage lache = complément flèche avec empennage complet = transcendance roue = succession

opposition de la vie = non rien destruction de la vie = transcendance

l’eau créé les végétaux qui créent le bois volonté/magie qui créé le nouveau

Iadul dit qu’il est allé dans les Abysses

Trosel fait un sort sur Iadul, voit qu’il est revenu avec qque chose, il semble possèdé par son chat… (main gauche + dans ses possessions, près de son or)

Il lui demande de vider sa bourse, l’or est teinté par cette entité. La force dans sa main gauche est plus de la magie naturelle (pas de transcendance)

Trosel regarde une des pièces, couronne du pays maudis (scarabbé), les symboles se tranforment et il se voit en tant que Troselus Imperator, il les voit se multiplier et rester des pièces à l’éfigie de Trosel.

Trosel s’est fait bouffer de la transcendance… il semblerait de sa vision de double vue, l’entité a “remonté” la chaîne.

Iadul raconte qu’après être sorti du ver, il s’est retrouvé dans les Abysses dans de l’eau (?) et puis ici.

Trosel essaie de voir si Iadul a une Xoa, non.

On rentre.

Je transporte tout le monde hors de Khôme (flamme blanche Niv.7) chez Iztrazy

Tv: 92 Tm: 179

On se les pèle avec du vent qui hurle de manière sinistre.

Iztrazy n’est pas là, Ourea nous ouvre.

Les ombres bougent avec le feu

Je regarde l’ombre de Iadul via la vision d’Io (Niv.6), il a des bras en plus, qui correspond à qque chose qui serait aussi vieux qu’Io lui même…

Tv: 43

On voit une sorte de scenette, une roue qui arrive vers l’ombre de Iadul, la prend et ouvre chaque branche d’où 5 portes qui s’ouvre autour de lui. Il avance et se transforme en une forme féminine et dans ses gestes il devient une femme amoureuse désespérée qui recherche son amoureux. Elle va a une porte et une autre créature féminine (qui a les cheveux dans tous les sens 1) qui s’oppose à la 1ère comme deux déesses. celle qui représente Imma dance et enlève 7 voiles (dance d’Ishtar) puis se rassemble et Iadul réapparait.

1 représentaion d’Ereshkigal

dodo

17/03/633

On a fait le plein de T, toilette, manger maintenant

Tv: 182 Tm: 179

Ourea nous fait à manger, Nahé est enceinte d’après Trosel

Iadul s’occupe des armes et les graissent.

Je vais dans la bibliothèque pour chercher la description de l’affinité soleil et la magie des aptems.

18/03/633

Iadul fait une télépathie avec Trosel pour avoir une image de l’homme qu’il avait vu pour focaliser le gate.

On part chez les Sethites dans la péninsule au sud.

Le seuil s’ouvre sur une étendue désertique avec des vers gigantesques, des statues de déesse serpent et un dragon avec ses ailes ouvertes, le tout figés en cristal/verre. Au mileu de cette zone qui s’étend sur une ligne (frontière ?), il y a un mur +- détruit (torchis/pierre) avec deux hommes en costume de Touareg rouge éclatant.

Iadul reconnait l’homme qui se retourne (c’est l’oniriste).

Il descend du mur. L’autre a une sorte de flacon avec du sang dans la main.

Celui qui est descendu dit qu’il s’appelle Seref-shabaka. Le 2e regarde derrière nous et nous dit de nous avancer, sous le sable qque chose s’approche. Sort du sable 3 gueules d’une même créature (têtes de brochet), s’apprètent à frapper. Le 2e ouvre la fiole, verse un peu de sang, le sable s’enflamme ce qui se concentre sur la créature et la consumme et la transforme en statue figée.

Il nous demande qui nous sommes et nous dit de dire la vérité au grand-prètre. Gelnikai est le bourreau avec la fiole, il a un visage très beau, très pur, innocence personnifiée.

Il nous invite à franchir le mur. Il ont un équivalent des velociraptors.

Trosel summonne 4 destriers de mage pour les accompagner.

On fait ~150 km assez rapidement (2-3h)

C’est un territoire assez désertique, on passe à côté de villages, fermes et d’une mine.

On approche d’une crique qui est celle où est tombé Kallhyl… Y a des bateaux dans le port, pavillon noir. On entre dans la ville, style égyptien. Les bateaux sont “rapides”. Il y a une forteresse qui garde la crique. Y a un navire qui amène des esclaves.

Il y a une femme somptueusement habillée (prêtresse, en rouge). Elle a une Ankh. (nécromants, grand-prêtre serait diaboliste). Elle a un diadème avec un serpent dont les yeux sont deux rubis. Elle est assise sur une sorte de trône/litière, plein de soldats & esclaves, elle fait son marché d’ailleurs.

Elle hèle les deux sethites.

Ils reviennent et retournent lui parler. Puis Gelnikai vient nous chercher. Les esclaves s’écartent. La jeune femme se lève et Trosel tombe sous son charme.

Elle demande à Gelnikai s’il veut prendre des esclaves s’il ne sont pas assez bons. Seref la présente. Imma semble tomber aussi sous son charme.

Elle dit que c’est nous qui avons tué Morgiane. 3e jet de volonté de la part d’Imma… qui résiste. Imma parle d’une possibilité d’alliance contre le dragon.

Le capitaine est amené devant la prêtresse (il est chrétien), elle le regarde, baisse la tête, les corsaires lui font une clé la jambe pour qu’il s’agenouille, tiennent la tête en arrière, Gelnikai sort un couteau bizarre, petit, courbe, prononce des paroles en nécromantique, sort le flacon, le place sous l’œil. Le capitaine prie. Gelnikai lui enlève son œil, et recueille le sang. Puis le 2e œil. Le capitaine est aveugle mais ses blessures sont guéries.

Seref nous conduit vers un pont vers la forteresse. On voit des hommes libres, des corsaires et des esclaves. Les soldats viennent de plein d’endroits dont Khôme. Les soldats ont une marque diabolique.

Y a des tavernes, pas d’auberges qu’on ait pu voir.

On entre dans la forteresse. Dans un jardin, sur une table est assit un homme qui a l’air d’être le grand-prêtre. Seref explique le protocole et la manière de se posterner.

Je ne me prosterne pas.

Il parle en diabolique et je me prosterne en mettant de la terre sur la nuque et je frotte le front par terre. Je suis bloqué par le sort.

Qques minutes de blocage.

Je me relève.

Le grand prêtre es interroge sur leurs capacités et leur but. Le sien est de détruire le dragon. Il a l’air irrité par les réponses de Trosel.

Il fait un sort pour connaitre les caractéristiques de Trosel entre autres, Trosel finalement explique la manière dont il est devenu sorcier d’Io, plus son enfance, etc. Trosel continue de parler et parle d’Amen Elhab. “Mais un prêtre de Seth a créé la flamme blanche”.

“Aman Elhab, le traître”. Le sort de Trosel est dissipé.

Sorok demande pourquoi il veut détruire le dragon, il répond qu’il veut lever la malédiction de son peuple (venant du Dieu des ouragans).

Il peut nous fournir des hommes, de bateaux et une 20aine de prêtres.